Créer son site Internet : comparatif des solutions

15/04/2014 Technique , Nos analyses site vitrine, site e-commerce

Dans l’article “Créer son site Internet : les bonnes questions à se poser”, nous vous aidions à définir les objectifs de votre projet digital afin que vous compreniez les enjeux associés. Nous allons maintenant faire le tour des différentes solutions techniques et acteurs dédiés à la création de sites Internet.

Tout d’abord il faut savoir qu’un site Internet est un ensemble de fichiers (pages) liés les uns aux autres par des hyperliens. Ces fichiers sont écrits dans un ou plusieurs langages informatiques qui peuvent être uniquement interprétés par vos navigateurs web. L’association de ces écritures / langages permet à votre site Internet de proposer une charte graphique complexe, d’être plus dynamique, de gérer des données complexes, etc.

Depuis une 10aine d’années, le web a considérablement évolué. Les technologies utilisées sont devenues plus performantes et permettent maintenant de faire beaucoup plus de choses. On ne développe plus comme il y a 3 ans et on ne développera plus de la même façon dans 3 ans. C’est pour cela qu’il est nécessaire de refaire ou de mettre à jour son site tous les 2 ou 3 ans et de bien choisir la technologie de départ pour ne pas être trop vite dépassé.


1 - Les Technologies

Le développement “from scratch”

Un site développé “from scratch” est un site qui sera développé en partant de zéro. Aucunes librairies, frameworks, CMS ne seront utilisés pour créer votre site Internet. Soyons honnêtes... c’est une perte de temps. Certains puristes vous diront que votre site sera spécialement adapté à votre activité, que le code sera plus propre et qu’il vous sera possible de le faire évoluer à votre guise mais cela n’est pas vrai. Le développement “from scratch” n’est pas rentable. Vous allez dépenser une bonne partie de votre budget à réinventer la roue; roue qui ne sera réutilisable que par le développeur d’origine.
Aujourd’hui Internet déborde de solutions d’aide au développement qui vous permettront de gagner du temps et donc de l’argent.

Les frameworks

Les frameworks sont des ensembles de fonctionnalités organisées sous forme de bibliothèques. Ces bibliothèques appelées librairies permettent aux développeurs de profiter de fonctions déjà créées afin de les imbriquer les unes aux autres et ainsi de former une application complexe comme un site Internet. Les frameworks apportent une grande flexibilité et permettent aussi de gagner du temps en développement. Aujourd’hui les frameworks php les plus utilisés sont Synfony et Zend.
Les frameworks nécessitent toutefois un développement lourd qui peut parfois supposer de recréer des outils / fonctionnalités qui existent déjà.
Les frameworks seront très utiles lors de création d’applications complexes nécessitant une vraie adaptation à votre activité.

Les CMS

Les CMS ou Systèmes de gestion du contenu (en Français) sont des applications web finies. Ils incorporent bon nombre de fonctionnalités (backoffice, thème, gestion des contenus, gestion des utilisateurs, etc) imbriquées qui permettent une exploitation quasi immédiate de l’application.
Le CMS est installé sur votre serveur et génère un front office (partie visible des internautes) quasi opérationnel.
Aujourd’hui les CMS les plus utilisés en France sont :

     • Pour les sites vitrines : Wordpress et Drupal
     • Pour les sites e-Commerce : Prestashop et Magento

Les CMS sont recommandés dans le cadre de la mise en place d’un site vitrine ou e-Commerce simple ne nécessitant pas de fonctionnalités spécifiques à vos outils de fabrication / gestion. Toutefois les CMS, souvent open source, sont très bien entretenus par les communautés de développeurs et ceux-ci mettent à votre disposition des modules ou plugins supplémentaires pouvant s’adapter à beaucoup de vos besoins. Les CMS ont la particularité de faire gagner beaucoup de temps en développement. Seul petit point négatif, leur structure ayant été conçue pour le plus grand nombre il est parfois difficile de modifier leur comportement et de les adapter à des fonctionnements spécifiques.

Les CMS propriétaires

Les CMS propriétaires sont des CMS qui ont été conçus et développés par des entreprises privées qui ne mettent pas à disposition (publiquement) le code source de leur application.
Pour le client cela implique que les futures mises à jour seront obligatoirement faites par le prestataire d’origine et qu’en cas de conflit ou de mécontentement le site sera à refaire entièrement. Les CMS propriétaires peuvent être une bonne alternative aux CMS open source dans le cas où vous souhaitez être entièrement déchargé de la partie technique. Toutefois, les développements spécifiques sortant du cadre du CMS propriétaire peuvent coûter très cher.

2- Les Prestataires

Après avoir choisi et/ou été conseillé sur la future technologie de votre site Internet, il vous faudra choisir un prestataire pour développer votre site.

Recruter un développeur

Le recrutement peut-être une solution financièrement valide. La personne sera dédiée au projet et sera à même de vous proposer des solutions techniques adaptées à votre activité qu’il connaîtra sur le bout des doigts.

Deux freins cependant :

     1. Au-delà du caractère temporaire d’un projet, les développeurs ne sont souvent pas chef de projet et ne verront pas tous les tenants et les aboutissants de la création du site Internet et de votre stratégie de communication / de vente. Dans la plupart des cas votre site aura des lacunes qu’il faudra combler à posteriori.
     2. Votre développeur ne sera, à priori, pas capable de vous accompagner sur l’aspect graphique de votre site internet (réalisation des zoning, de la charte graphique, des maquettes, etc.) vous devrez alors faire appel à une tiers personne pour ce travail.

Les développeurs freelances

Les développeurs freelances présentent les mêmes avantages et les mêmes inconvénients que le recrutement d’un développeur en interne. Ils peuvent toutefois être de bons chefs de projet s’ils ont de l’expérience. Cependant, les freelances travaillent souvent sur plusieurs projets à la fois, ce qui peut considérablement rallonger la durée du développement, surtout s’ils organisent mal leur temps. De plus un freelance ayant des compétences de chef de projet coûtera forcément plus cher et ne disposera que très rarement de compétences en ergonomie, en communication ou en design.

Les outils de création en ligne

Si nous devions émettre une critique négative envers un corps de métier cela serait envers les outils de création de site Internet en ligne.

Malgré des tarifs certes très attractifs, ils présentent de nombreux inconvénients :


     • la conception du site sera à votre charge
     • vous aurez très peu de conseils marketing, ergonomique ou graphique
     • le référencement naturel est souvent très hasardeux
     • si vous arrêtez de payer, votre site cessera d’exister

Ces offres sont souvent proposées par les hébergeurs de site qui margent d’avantage sur l’hébergement en lui-même que sur la création de site (OVH, 1&1, etc.).

Il est fort dommage que ces acteurs, qui sont indispensables à la mise en ligne de nos chers sites, ne se cantonnent pas à leur métier. Ces acteurs viennent non seulement casser les prix du marché mais en plus semer la confusion dans l’esprit des internautes non spécialistes.

Les SSII

Les SSII sont des sociétés spécialisées en développement. Le web peut être leur spécialité mais ce n’est pas souvent le cas. Elles sauront accomplir toutes les tâches de conception, de suivi de projet et de développement. Cependant les SSII ne sont pas expertes en web marketing et leurs conseils risquent d’être orientés d’avantage par la technique que par votre logique métier.

Les agences web

Les agences web représentent une alternative complète. Elles sont souvent à même de vous conseiller dans la stratégie à adopter, sur la technologie à utiliser et sur les moyens de communication à mettre en place. Ses services impliquent un investissement initial plus important mais le retour sur investissement est en général incomparable. Attention toutefois aux agences qui promettent monts et merveilles. La plupart des agences externalisent la production à l’étranger pour des questions de coûts et dans certains cas cela peut poser des problèmes. Veuillez à bien vérifier leurs références et leurs compétences.

Les agences propriétaires

Les agences propriétaires sont identiques aux agences web classiques à défaut qu’elles proposent une solution propriétaire lors de la création de site. Faire appel à ce type d’agence vous enfermera dans une collaboration car vous ne pourrez pas faire développer votre site ailleurs (cf paragraphe CMS propriétaire). Toute fois ce n’est pas forcément une mauvaise chose, tout va encore une fois dépendre de vos besoins et attentes.


Vous savez maintenant “tout” sur la création de site Internet. Si nous devions vous donner un dernier conseil celui-ci serait de bien penser à vos besoins à court et long terme. En effet beaucoup d’entreprises souhaitent disposer d’un site Internet abouti dès la mise en ligne. Afin de tester un concept ou d’atteindre un trafic suffisant, pensez à “prioriser” vos besoins en créant plusieurs lots.

A moins de disposer d’un financement conséquent et d’un business plan irréprochable nous vous conseillons de ne pas dépenser l’intégralité de votre budget dans la création de votre site Internet.
Il est en général préférable de commencer par une première version de site, utiliser son budget disponible pour initier un plan de communication et enfin procéder à des améliorations/finalisations qui prendront en compte vos retours utilisateurs.
D’où l’importance de disposer d’un site Internet évolutif.