Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: confidential dans _webform_allowed_roles() (ligne 2112 dans /home/hi-digital.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/webform/webform.module).
  • Notice : Undefined index: confidential dans theme_webform_view_messages() (ligne 2190 dans /home/hi-digital.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/webform/webform.module).

30 termes e-Commerce à absolument connaître

14/08/2014 Nos analyses , SEO-SEM, Mobile e-commerce, lexique

Le e-Commerce est un métier technique qui dispose de ses propres termes et acronymes.
Nous vous proposons une sélection des 30 termes à absolument connaître si vous êtes e-Commerçant.


1. Le back office :

Le back office est la partie cachée de votre site. Il regroupe l’ensemble des fonctionnalités d’administration de votre boutique e-Commerce (gestion du contenu (textes et images), catalogue produits, suivi des commandes, outil logistique, etc.).

2. Le front office :

À l’inverse du back office, le front office est la partie visible de votre site Internet. Il s’agit de l’ensemble des pages accessibles par tous les internautes.

3. CMS :

Les CMS (Systèmes de gestion du contenu, en Français) sont des solutions techniques (application web) permettant à l'utilisateur final de bénéficier de nombreux outils de gestion (back office, gestion des thèmes, gestion des contenus, gestion des utilisateurs, etc). Les CMS, le plus souvent Open Source, s’appuient sur une communauté forte de développeurs pour enrichir leurs fonctionnalités. Ils réduisent les développements spécifiques car la plus part des fonctionnalités e-Commerce sont déjà intégrées dans ces CMS.

Les 2 CMS leaders sur le marché du e-Commerce sont Prestashop et Magento (lire notre article sur Prestashop vs. Magento).

4. Indicateurs clés de performance ou KPI (Key Performance Indicator) :

Les KPI désignent les statistiques à suivre de très près car reflétent les performances de votre site e-Commerce. Regroupés au sein d’un tableau de bord, ils vous permettent de mesurer l’impact des décisions prises tout en dressant les prochaines étapes de votre stratégie digitale.

Exemples de KPI :

  • • Taux de conversion
  • • Panier moyen
  • • Taux de ré achat


5. Taux de conversion (ou encore taux de transformation) :


Le taux de conversion est le ratio entre le nombre de commandes passées sur votre boutique en ligne et le nombre de visiteurs uniques obtenus pendant une période donnée. En France, il est en général compris entre 2 et 3%.

6. Taux de rebond :

Le taux de rebond indique le % de visiteurs ayant quitté votre site Internet suite à la consultation d’une seule page. Il indique donc la satisfaction des Internautes quant à l’information trouvée sur votre site. Un bon taux de rebond doit être inférieur à 40%.

7. Tunnel d’achat :

Le tunnel d’achat désigne l’ensemble des étapes allant du panier au paiement de la commande. Il est en général composé de 5 étapes : Panier → Inscription ou Identification → Choix du mode de livraison → Choix du mode de paiement → Confirmation du paiement.

8. Panier abandonné :

Un panier abandonné s’obtient lorsqu’un internaute quitte votre site, pour une quelconque raison, suite à l’ajout d’un ou plusieurs produits à son panier. Il existe aujourd’hui des techniques permettant de récupérer une partie de ces abandonistes ayant exprimé un intérêt fort pour vos produits ou services.

9. Panier moyen :

Le panier moyen est le montant moyen de l’ensemble des achats réalisés sur votre site e-Commerce. Il est de 81,5€ sur T1 2014 en France, tous secteurs confondus. Il s’agit d’un indicateur clés de réussite car il est souvent plus facile d’augmenter le montant du panier moyen que le nombre de ventes réalisées.

10/11. Cross selling et Up selling :

  • Cross selling : Le cross selling est un levier marketing visant à proposer à vos Internautes des produits et services liés dans le but d’augmenter le montant du panier moyen. Cela se traduit par exemple par les encarts “Vous aimerez aussi” présents sur les pages produits.
  • Up selling : Le up selling a la même finalité que le cross selling, augmenter le montant du panier moyen. Cependant son action se traduit par une incitation à monter en gamme (ex : “ajouter 100€ et bénéficiez d’un téléphone avec 2 fois plus de mémoire”). Il est le plus souvent présent en phase finale d’achat.


12/15. CPC, CPM, CPL, CPA :


Ces termes désignent les différents modes de facturation utilisés par la publicité en ligne.

  • CPC (Coût par Clic) : L’annonceur est facturé à chaque fois qu’un Internaute clic sur son annonce publicitaire (c’est le cas de Google Adwords par exemple).
  • CPM (Coût pour Mille) : L’annonceur est facturé à chaque impression publicitaire (toutes les mille impressions).
  • CPL (Coût par Lead) : L’annonceur est facturé pour chaque prospect qualifié embasé qu’il pourra ensuite contacter (demandes de devis, demande de rappel téléphonique, inscription newsletter, etc.)
  • CPA (Coût par Action) : L’annonceur est facturé à chaque fois qu’un Internaute effectue une action précise (achat, inscription newsletter, création de compte, etc.)


16/17. SEO et SEM :


Ces 2 termes désignent les 2 modes de référencement existant sur les moteurs de recherche, type Google.

  • SEO (Search Engine Optimisation) : Il s’agit du référencement naturel. Les moteurs de recherche analyse le contenu de votre site et décide de vous afficher ou non en fonction des requêtes des Internautes.
  • SEM (Search Engine Marketing) : Il s’agit du référencement payant. Vous avez la possibilité d'accroître la visibilité de votre site Internet en optant pour de la publicité affichée sur les pages de résultats de recherche.


18. M-commerce (Commerce Mobile) :


Le M-commerce (et le T-commerce) désigne l’ensemble des achats effectués depuis un terminal mobile (ou d’une tablette). Si le M-commerce est particulièrement adapté à certains produits ou services (musique, voyage, billeterie) il tend à se développer fortement (voir notre infographie sur le M-commerce et le T-commerce).

19. Commerce multi-canal :

Le commerce multi canal désigne le fait de vendre vos produits via différents supports (site Internet, market place, application mobile, vente par téléphone, vente en boutique physique, etc.). Cela implique le plus souvent une stratégie de communication adaptée afin de créer une synergie efficace entre ces différents supports.

20. Expérience utilisateur (ou UX) :

L’UX désigne la perception de la globalité de votre site Internet par un utilisateur. Le travail de l’UX vise à améliorer le parcours utilisateur afin de lui donner envie d’acheter et de revenir sur votre site. Pour simplifier, l’UX est la recherche d’un juste milieu entre le Design (le beau) et l’Ergonomie (le fonctionnel).

21. Responsive design :

Aujourd’hui indispensable ! Le responsive design est une forme de développement technique permettant à votre site de s’adapter aux supports utilisés pour le consulter (smartphone, tablette, ordinateur). En proposant une navigation adaptée aux différents types d’écrans vous maximisez vos chances de transformer vos internautes en clients.

22. Call to action :

Les call to action désignent l’ensemble des éléments d’une page visant à générer un clic / une action : bouton, texte, image, vidéo, etc. Il est en général important que ces derniers ressortent suffisamment par rapport au reste du contenu.

23. Logistique :

La logistique regroupe l’ensemble des moyens mis en place pour assurer les commandes passées par vos clients : gestion des stocks, traitement des commandes, emballage, expédition, suivi de commande, etc.

24. Solution de paiement :

Les solutions de paiement offrent une connexion sécurisée entre vos clients désireux d’acheter sur votre site e-Commerce et votre compte bancaire. Le choix de la solution est un point important qui permet de :

  • • Rassurer les Internautes
  • • Proposer des moyens de paiement que les Internautes ont l’habitude d’utiliser
  • • Limiter la fraude


25. Compte marchand :


Un compte marchand est un type de compte bancaire qui vous permet d’envoyer et de recevoir des fonds grâce à des moyens de paiement. Les comptes marchands sont proposés par les banques et certains organismes de paiement.

26. Multi-boutique :

Le multi-boutique désigne une interface vous permettant de gérer plusieurs sites e-Commerce au sein d’un même back office. Certains CMS comme Prestashop et Magento gèrent parfaitement cette fonctionnalité.

27. Emails transactionnels :

Les email transactionnels sont l’ensemble des messages électroniques personnalisés envoyés de manière automatique et programmés à vos clients et prospects. Email de validation de commande, d’inscription à la newsletter, de rappel des login et mot de passe, etc.

28. Le Cache :

Le cache désigne les informations de pages enregistrées temporairement par votre navigateur Internet lors de la visite d’un site. Il permet d'accroître la vitesse de chargement des données et rend ainsi la navigation plus fluide. Lorsqu’un changement effectué sur votre site n'apparaît pas sur votre navigateur, c’est souvent à cause du cache. Il suffit alors de le vider (via les options de votre navigateur) pour visualiser votre site avec un oeil nouveau.

29. Outil de routage d’email :

L’envoi massif d’email (type newsletter) nécessite de passer par des solutions de routage spécialisées (tel Mailchimp). Ces solutions vous garantissent un taux de déliverabilité optimum (nombre d’email reçus/nombre d’email envoyés) et vous fournissent des statistiques précises sur les performances de vos campagnes (email reçus, email ouverts, désabonnement, etc.).

30. Hébergement :

L’hébergement désigne l’emplacement (le plus souvent un serveur) sur lequel les informations relatives à votre site e-Commerce sont stockées. Les offres d’hébergement sont variées est peuvent profondément affecter les performances de votre site e-Commerce : vitesse de chargement, back-up du site en cas de crash serveur, sécurité des données, etc.

Le e-Commerce dispose de nombreux autres termes techniques qui peuvent s’avérer difficile à maîtriser.
Besoin d’aide pour déchiffer ce charabia ? N’hésitez pas à nous contacter.